Voici un exemple de montage du SERVO CAT, cette motorisation
est développée par une petite entreprise américaine STELLAR-CAT dirigé par Gary
Meyers.
Elle utilise le pilotage de servomoteur par une interface
électronique elle même asservie par un SkyCommander ou un Argonavis 
permettant l’utilisation d’un télescope Altaz en GOTO, avec un suivi équivalent
à une table EQ.
Cette motorisation apporte un confort inégalable pour le
visuel ou le dessin par rapport à une table EQ, car elle ne surélève pas le
centre de gravité de l’instrument, le télescope reste stable au sol, elle
permet une première approche de l’imagerie du ciel profond sur de courtes poses
(30 secondes) et donne un accès complet à l’imagerie planétaire.
Tous les instruments de la gamme Skyvision peuvent êtres
équipés de cette motorisation y compris nos premiers modèles par un simple
retour à notre atelier.  
De base, son installation n’est pas des plus aisée car elle
nécessite une mécanique extrêmement précise et un paramétrage sans faille si
l’on veut obtenir un suivi de qualité, de plus dans sa configuration de base
(entrainement par câble) son usage devient particulièrement difficile. Pour
régler ce problème, Skyvision a modifié une partie de la motorisation en
supprimant l’utilisation du câble d’entrainement et en modifiant la partie
permettant le débrayage du système.Nous attendons avec impatience les retours de nos clients
utilisateurs de cette motorisation de grande qualité.

Exemple ci-dessous, SkyVision T320 PN Argo navis plus Servo Cat

Un autre T300mm identique au précédent avec le Skycommander

 

Un autre avantage de cette motorisation et la communication
entre le SkyCommander et le ServoCat via le protocole ASCOM, en cas de manque
d’électricité (batterie déchargée) il suffit de couper l’alimentation électrique
du ServoCat, de remplacer la batterie et réalimenter le boitier, le couplage
SkyCommander/ServoCat se réinitialise automatiquement, une pression sur la
touche GOTO de la raquette de commande et l’objet se recentre. Dans le cas où
vous n’avez plus de batterie le télescope reste complètement utilisable en mode
manuel après débrayage des moteurs, le SkyCommander étant complètement
autonome son usage reste toujours possible.   
  

Ci-dessous les moteurs et les embrayages

La raquette de commande et le SkyCommander

La connectique